Book review - août et septembre 2017

Ayant fait le choix judicieux de ne pas avoir d'enfant, et donc de continuer à avoir une vie tout au long de ta vie, tu ne prends pas de vacances en été, du moins pendant la haute saison de juillet et août. De ce fait, ton rythme de lecture n'est pas affecté, en principe, par les périodes pendant lesquelles d'autres folâtrent sur des plages de sable fin. Toutefois, ayant entrepris de mettre en avant deux lectures récentes aoutiennes (Les Mille automnes de Jacob de Zoet, signé David Mitchell, et La Troisième balle, de Leo Perutz), il ne te restait pas de quoi remplir une revue digne de ce nom. Août et septembre se voient donc mêlés dans celle-ci.

Précédemment